Il arrive un moment dans la vie d’un enfant comme Piwi Cœur où l’hôpital ne peut rien faire de plus. Le cœur a été opéré, on a fait tout ce que l’on pouvait point de vue pulmonaire, mais voilà, remplacer un chromosome 15 qui ne marche pas par un chromosome 15 qui marche, ça, on ne sait pas faire…

Reste alors à franchir une étape essentielle : le retour à la maison… Avec un bébé qui mange avec un tuyau dans le nez, qui respire avec une machine, qu’il faut aspirer car il s’étouffe avec sa salive, et qui est tellement fragile qu’on le garde branché à un saturomètre 24 heures sur 24.

Cette étape, nous l’avons franchie « en douceur » grâce à un établissement de transition : l’HAD. L’hospitalisation à domicile.

« Home sweet home ». Genèse de l’illustration, par Agapanthe.

Bienvenue à l’HAD pédiatrique du Rhône ! Eclairage, par le Docteur Massenavette, pédiatre coordinateur, et Julia Séon, infirmière cadre.

Une journée au cœur de l’HAD ! Eclairage. Par Célia Bohin et Jade Godie, infirmières coordinatrices de l’HAD du Rhône.

La séquence de la semaine prochaine : la fratrie.